Fermer

Carboligne draineur - 30 ampoules

Fitoform

Référence : 2211
Carboligne Draineur - 30 ampoules Fitoform

26,95 €

En stock

AJOUTER AU PANIER

Carboligne :

Le morphotype de la rondeur. Avec des formes féminines accentuées

Grâce aux ampoules concentrées en extraits de plantes et de fruits, vous allez mieux éliminer les graisses, drainer les surcharges avec  l’extrait de thé vert, le pissenlit, la chicorée, le fenouil, la gentiane et l'anis.

En outre, la cure carboligne va permettre une meilleure assimilation des protéines avec le concentré d'ananas riche en bromélaïne une enzyme digestive, et contribuer à équilibrer le système nerveux avec les concentrés de passion et d'alchémille, d'huile essentielle de mandarine rouge.

Draineur
• contribue à l’oxydation des graisses :
• favorise les fonctions d’élimination rénale :
• participe aux programmes d’amincissement :
• contribue à apaiser

La morpho minceur  fitoform

Nous sommes toutes différentes, donc nous ne devons pas éliminer de la même façon et toute cure doit être adaptée à notre cas, de la manière la plus personnalisée possible. Selon la morphologie naturelle, les rondeurs, les amas graisseux, la cellulite, se trouveront à des endroits du corps différents. En répertoriant différents types morphologiques de base, il est possible de mieux cibler les cures de plantes adaptées, pour éliminer, amincir la silhouette plus judicieusement et plus efficacement.

Fitoform a ainsi mis au point plusieurs formules de morphomonceur ciblée, en ayant regroupé trois grands types morphologiques. Chaque cure, uniquement à base d’extraits de plantes très concentrés et dans la qualité Fitoform, se trouve correspondre  à son un type morphologique. Il vous suffit de déterminer avec soin votre type morphologique, ce qui est assez simple d’après les descriptions données, et vous n’aurez plus qu’à suivre la cure conseillée, durant 2 fois 30 jours, renouvelables autant que nécessaire.

Le programme personnalisé Fitoform est formulé en intégrant 4 points essentiels : la constitution naturelle morphologique, les équilibres émotionnels correspondants à chaque morphotype, les organes d'élimination privilégiés et la relation à la nourriture.

Déterminer votre morphotype 

1. Morphotype carboligne

- Le morphotype de la rondeur !  Avec des formes féminines accentuées.

Vous êtes plutôt ‘tout en rondeurs ‘, vous avez des formes féminines généreuses, les kilos viennent facilement, dès que vous mangez un peu trop, cela d’autant plus facilement que vous êtes gourmande. Vous prenez les kilos sur l‘ensemble du corps, mais évidemment les zones les plus sensibles sont le ventre et la taille. Par le fait, les jambes et les cuisses seront’ quelquefois’ moins sujettes au surpoids ou moins apparentes. Les régimes hypocaloriques fonctionnent mais toujours temporairement et le retour à la case départ est rapide en cas de reprise alimentaire.

L’émotionnel est soit très extériorisé ou pas du tout, tendance aux extrêmes ! Gestion des contrariétés et frustrations par l’alimentation et les gourmandises.

2. Morphotype phospholigne :

- Le morphotype « fausse-mince », silhouette longiligne mais sans taille, cuisses fortes, un peu masculine !

Une ossature solide, presque massive a tendance à gommer les formes très féminines. On vous prend souvent pour plus mince que vous n’êtes ou c’est ainsi que vous le ressentez. Le manque de taille marquée vous agace, les cuisses trop fortes, avec une cellulite tenace, encore plus ! Pourtant, votre apparence longiligne surprend votre entourage qui ne comprend pas votre envie de ‘mincir’. Une tendance à grignoter n’importe quoi et à manger trop par à coups. Les régimes alimentaires ne changent pas vraiment les choses et donc découragent vite la bonne volonté ! Vous avez du mal à mettre des jupes et des vêtements enserrant la taille.

L’anxiété, et l’angoisse ne sont pas apparentes et pourtant, bien présentes, malgré une bonne extériorisation des émotions. Ce qui freine les processus d’élimination, de l’eau notamment, en période de stress.

3. Morphotype fluoligne :

- Le morphotype « mince en haut, forte en bas ! ». La forme ‘poire’ !

Le buste est menu, la taille marquée, mais le bas du corps s’arrondit. Souvent une forte culotte de cheval, une mauvaise circulation dans les jambes, de la rétention d’eau cyclique ! Au fil des années, les problèmes veineux s’accentuent, les genoux et les chevilles s’empâtent également.

Les régimes hypocaloriques ne vous réussissent pas, sauf à être encore plus mince en haut du corps et accentuent votre frustration et vos complexes. Une tendance à retenir l’eau, notamment durant les périodes de règles. La culotte de cheval est alors très apparente et les jambes sont lourdes. Le sport donne l’impression d’accentuer le problème, et donne peu de résultats rapidement. Vous dissimulez les jambes et le bas du corps par des vêtements adaptés et mettez toujours en valeur, le haut du corps.

Vous dissimulez plutôt votre mauvais, stress, colères, frustrations. Ce qui accentue les retenues de liquide en bas du corps, et bloquent certains processus d’élimination.

Avis Clients

3.31

1 2 3 4 4

Service clients

04 65 26 00 60

Du lundi au vendredi
de 9h à 12h, et de 14h30 à 18h

Contacter le service client

> Accéder à la version standard
facebooktwittergoogle plus


Fermer